Charnière déportée

Sommaire

Une charnière déportée est un accessoire de quincaillerie qui permet l’ouverture d'une porte ou d'un meuble de manière déportée, en favorisant un grand angle. Comme toute charnière, la charnière déportée s’installe par paire sur une porte et sur la paroi d’un meuble.

Charnière déportée : définition et fonctionnement

Bon à savoir : par charnière déportée, on entend en fait charnière déportée de meuble. Cependant, le principe d’ouverture de ces charnières se retrouve également sur les portails à deux vantaux. L’articulation de ces charnières déportées diffèrent, bien qu'elles permettent une ouverture à plus de 110°, ce qui permet un passage facilité pour tout véhicule et l’appellation de « charnière déportée » pour portail à battant.

Une charnière déportée se différencie des charnières classiques par sa capacité d’ouverture.

Une charnière standard s’ouvre généralement à 110° environ. Une charnière déportée offre un plus grand champ d’ouverture, fixé à 180° environ, ce qui lui permet d’être installée sur les meubles disposant de rayonnages ou de tiroirs qui se tirent à l’extérieur du caisson.

Ouverte, la porte du meuble se retrouve hors chant d'ouverture, laissant ainsi le passage libre.

Comme la majorité des autres charnières et paumelles, la charnière déportée se fixe sur la façade de la porte du meuble et sur la paroi qui définit son orientation d’ouverture. Elle peut être montée sur le chant.

Schématiquement, une charnière déportée est composée de 2 éléments réunis autour d’une articulation (le gond), et dont l’un est droit et l’autre à angle droit, ce qui  permet à la charnière l’ouverture déportée.

À noter : les charnières déportées destinées à l’ébénisterie ou au mobilier d’agencement de meilleure qualité peuvent être encastrées et munies d’une articulation supplémentaire, qui leur permet une plus grande ouverture – de plus de 180°.

Charnière déportée : matériaux et dimensions

Les charnières déportées se dimensionnent selon le poids des portes qu’elles ouvrent.

Bon à savoir : une charnière déportée trop faible prend rapidement du jeu au niveau de son gond sous l’effet de l’excédent de poids. À l’inverse, une charnière déportée surdimensionnée est inutile et peut poser des problèmes d’installation et de fonctionnement.

Les charnières déportées, en fonction de leur destination, peuvent être de différents matériaux :

  • laiton, pour le mobilier en bois massif de style rétro ;
  • zamack, pour soigner la finition d’un meuble moderne ;
  • acier et acier nickelé, pour une utilisation courante, sans impératif esthétique ;
  • inox, pour les meubles de cuisine ou de salle de bain.

Lire l'article

Charnière déportée : prix et distribution

Les charnières déportées appartiennent à la quincaillerie de mobilier d’agencement et sont distribuées par l’ensemble des :

  • GSB (Grande Surface de Bricolage) et magasins dédiés au second œuvre ;
  • quincailleries indépendantes et franchisées ;
  • distributeurs spécialisés en quincaillerie de mobilier d’agencement ;
  • places de marché consacrées au bricolage.

Le prix des charnières déportées est relatif à leurs dimensions ainsi qu’à leur matériau. Comptez environ :

  • 4 € une paire de charnières déportées de 45 mm en acier nickelé ;
  • 8 € le jeu de charnières déportées en laiton de 50/60 mm ;
  • 12 € des charnières déportées en inox de 60 mm.

Ces pros peuvent vous aider