Poignée pour porte coulissante

Sommaire

Pour une porte coulissante, la poignée doit être encastrable, ou du moins suffisamment fine pour que le ou les vantaux puissent glisser à l'horizontale sur un rail et se loger le long ou dans un mur dans le cas d'une porte à galandage.

Sinon, elle peut être en relief mais ne pourra alors être posée que d'un côté de la porte.

Poignée de porte coulissante : encastrable ou en relief

Poignée de porte coulissante encastrable

Qu'elle soit de forme ronde, ovale, carrée ou rectangulaire, la poignée encastrée est creuse et ne dépasse donc pas de la porte.

Elle est idéale pour la porte coulissante à galandage, qui disparaît complètement à l'intérieur du mur, mais qui peut être difficile à manipuler par un enfant ou par une personne âgée. Escamotable, la poignée encastrée est dotée d'une tirette qui revient, automatiquement ou non, en position de repos après utilisation.

Bon à savoir : pour avoir une prise sur la porte lorsque celle-ci est entièrement escamotée dans le mur, il faudra lui adjoindre un tire-doigt, qui s'encastre dans la tranche de la porte. Il suffit d'y glisser un doigt pour la tirer.

Poignée de porte coulissante en relief

Si vous préférez une poignée en relief, c'est souvent la poignée bouton qui est privilégiée, plutôt pour une porte coulissante en applique et sur la face du vantail qui ne coulisse pas contre le mur, pour éviter de venir y buter. L'ouverture et la fermeture se font alors en orientant le bouton sur le côté.

La poignée béquille prend une forme allongée, plus moderne, mais avec les mêmes contraintes de butée contre le mur lorsqu'on ouvre la porte.

Bon à savoir : vous pouvez également opter pour une poignée de tirage, qui permet uniquement de faire coulisser la porte, mais pas de la fermer.

Poignée de porte coulissante avec ou sans système de condamnation

Certaines portes coulissantes ne nécessitent aucun système de condamnation, par exemple celle d'une cuisine, d'un séjour ou d'un coin bureau.

À condamnation, les poignées de porte coulissante peuvent être à clé ou à bouton. À clé, elles sont parfaites pour une chambre par exemple. À bouton, le système de fermeture ne s'actionne que de l'intérieur, avec ou sans voyant, pour une salle de bain ou de douche.

Poignée de porte coulissante : matériaux, prise des mesures et installation

La poignée doit s'accorder au design de la porte coulissante. Les matériaux sont nombreux, du plastique à l'aluminium en passant par l'inox, la céramique, le verre, le bronze, le bois, etc. Ils peuvent également s'associer. Ils existent en différents finitions (teintées, brillantes, brossées, chromées, etc.).

Pour poser une nouvelle poignée sur votre porte coulissante, il faut avant tout mesurer l'entraxe, c'est-à-dire l'écart entre les deux trous de fixation. Les dimensions standard sont 165 et 195 mm. Quant à l'entraxe standard entre la poignée et le trou de la serrure, il est de 70 mm.

Commencez par poser votre plaque de propreté (ou rosace) s'il y en une, puis la poignée, en prenant soin de bien la visser. Remontez ensuite l'éventuelle tige de condamnation (ou cylindre), puis la poignée elle-même.

Bon à savoir : vous pouvez acheter un ensemble, qui comprend 2 poignées et éventuellement 2 plaques de propreté, ou 1 demi-ensemble, composé d'1 poignée et d'1 plaque.

Poignée de porte coulissante : prix et points de vente

Les prix des poignées de porte peuvent varier du simple au double en fonction du matériau, du type de poignée, du fabricant, etc.

Pour une poignée cuvette, comptez à partir de 30 € l'unité, à partir de 3 € pour un tire-doigt, et depuis une dizaine d'euros pour une simple poignée en plastique à plus d'une centaine d'euros pour une poignée plus design.

Vous trouverez des poignées de portes coulissantes dans les magasins de bricolage, les enseignes spécialisées et sur internet.

Ces pros peuvent vous aider