Porte fermière

Sommaire

À l'image des anciennes portes de ferme, la porte fermière est caractérisée par deux vantaux, un en haut et un en bas, qui s'ouvrent indépendamment l'un de l'autre. La partie haute est souvent vitrée, alors que la partie basse prend la forme d'un panneau plein.

Opter pour une ou deux poignées

Selon les modèles, la porte fermière peut être équipée d'une ou deux poignées.

  • Dans le premier cas, la poignée ouvre le vantail haut, puis il faut tirer ou pousser sur celui du bas pour l'ouvrir. À l'inverse, pour refermer complètement la porte fermière, il faut commencer par fermer le vantail bas, puis celui du haut en actionnant la poignée pour verrouiller la porte.
  • Dans le deuxième cas, on peut ouvrir le vantail du haut indépendamment de celui du bas. Il est également possible d'ouvrir les deux vantaux en même temps grâce à la poignée du bas.

Bon à savoir : une porte est dite à « poussant gauche » lorsqu'elle s'ouvre sur la gauche et à « poussant droit » lorsqu'elle s'ouvre sur la droite.

Les matériaux d'une porte fermière

Si on l'imagine classiquement en bois, la porte fermière peut se parer de bien des matériaux, choisis en harmonie avec l'esthétique de la maison.

La porte fermière en bois

  • La porte fermière en bois est le type le plus répandu, à la fois chaleureux et écologique.
  • Il est également un excellent isolant.
  • Disponible dans de nombreuses finitions, il peut être massif ou composite (à base de fibres de bois et de résines plastiques).
  • Il nécessite un entretien régulier.

La porte fermière en aluminium

  • L'aluminium est très design mais se marie très bien avec une façade à l'ancienne.
  • Il est léger et durable.
  • Recyclable, il est insensible à la corrosion, résistant aux déchirures et aux cintrages.
  • Il est facile d'entretien.
  • Il constitue en revanche un mauvais isolant, sauf si la structure de la porte fermière est à rupture de ponts thermiques.

Bon à savoir : un pont thermique est un affaiblissement de l'isolation thermique qui entraîne une fuite des calories et de la condensation. Différents systèmes (sous forme de barrettes ou de résine) permettent de rompre ce pont dans une porte comme dans une fenêtre.

La porte fermière en acier

  • L'acier est particulièrement robuste et offre une remarquable sécurité.
  • Il doit cependant être associé à d'autres matériaux afin que la porte fermière bénéficie d'une meilleure isolation thermique.

Bon à savoir : de nombreuses portes fermières mixent les matériaux pour bénéficier des avantages de chacun, comme le bois et l'aluminium par exemple.

La porte fermière en PVC

  • Le PVC offre une porte fermière d'un excellent rapport qualité/prix.
  • Robuste, inoxydable et très bon isolant, il ne nécessite qu'un simple entretien à l'eau savonneuse.
  • Déclinable en différentes couleurs, il sait également imiter le bois ou l'aluminium.

Le vitrage d'une porte fermière

Optez pour du double vitrage, composé de deux vitres entre lesquelles une lame d'air ou de gaz est injectée, qui garantit une excellente isolation thermique. C'est le coefficient d'isolation U qui indique les performances thermiques d'un vitrage. Plus il se rapproche de 0, plus le vitrage est isolant.

En termes de sécurité, les vitrages de portes fermières sont également classés en trois niveaux de résistance :

  • R1 pour 5 minutes ;
  • R2 pour 10 minutes ;
  • R3 pour 15 minutes.

La sécurité d'une porte fermière

Pour garantir la sécurité de votre porte fermière face aux tentatives d'infraction, privilégiez une serrure à 3 points ou à 5 points. Elle sécurise la porte en autant d'endroits, et rend impossible son soulèvement hors de ses gonds. Vous pouvez bien sûr y ajouter une alarme.

Acheter une porte fermière

Vous trouverez des portes fermières dans les magasins de bricolage, les enseignes spécialisées et sur internet. Le prix d'une porte fermière dépend de son matériau, de ses dimensions et de ses spécificités :

  • Pour une porte fermière en bois, comptez à partir de 800 € environ.
  • Pour une porte fermière en aluminium, comptez à partir de 1000 € environ.
  • Pour une porte fermière en acier, comptez à partir de 800 € environ.
  • Pour une porte fermière en PVC, comptez à partir de 600 € environ.

Ces prix s'entendent hors pose.

Bon à savoir : la garantie d'une porte fermière est de 10 ans.

Ces pros peuvent vous aider