Poser un bas de porte

Sommaire

La nécessité d’une porte d’entrée bien isolée et étanche ne fait aucun doute : tous les interstices pouvant laisser le passage à l’air doivent être éliminés, et notamment ceux du bas de porte.

Plusieurs solutions simples et rapides à mettre en œuvre existent. Le plus simple est de commencer par poser un bas de porte.

Zoom sur les bas de porte

Calfeutrer le bas d’une porte d’entrée peut s’effectuer par la pose de :

  • bourrelet en mousse gainé PVC à clouer (espace à combler jusqu’à 20 mm) ;
  • bas de porte adhésif (brosse ou mousse) à visser (espace à combler jusqu’à 15 mm) ;
  • bas de porte pivotant, avec mécanisme articulé et pourvu d’un ressort qui relève la barre lors de l’ouverture de la porte, réduisant ainsi son frottement et donc son usure (espace à combler jusqu’à 15 mm) ;
  • plinthe automatique encastrée, plus élaborée et invisible, également la plus performante.

Remarque : Ces solutions ont pour rôle essentiel d’offrir une isolation thermique, cependant leurs caractéristiques contribuent en même temps à l’amélioration de l’isolation phonique.

1. Prenez vos mesures

Pour optimiser votre choix, vous devez prendre en compte :

  • l’espace entre le bas de la porte et votre sol :
    • Tentez de l’évaluer au mieux (mesurez-le si vous pouvez).
    • Glissez par exemple sous votre porte des cartons d’épaisseur variable.
  • la largeur de votre porte (elles sont en général standard).

2. Préparez votre porte

  • Commencez par retirer l’ancien bas de porte si existant et toutes les traces éventuelles de colle ou résidus restés collés sur le bas de la porte.
  • Utilisez si nécessaire un cutter.
  • Lessivez le bas de porte, avec une éponge et de la lessive St Marc diluée dans de l’eau, de manière à optimiser l’adhérence, donc la durée de vie de la barre de seuil que vous allez monter.
  • Ne démontez pas votre porte pour procéder à cette pose, vous ne pourriez pas visualiser l’espace à calfeutrer.
  • Avant chaque pose et peu importe le type de bas de porte, vous le mettrez en place et optimiserez sa position :
    • Recouvrez au mieux l’espace entre la porte et le sol, en écrasant légèrement le joint au sol.
    • Pour autant, son frottement sur le sol doit être limité, pour ne pas ralentir l’ouverture de la porte et s’user trop rapidement.
    • Tracez au besoin un trait pour vous faciliter la pose.

3. Cas 1 : posez un bourrelet à clouer

  • Coupez le bourrelet à la longueur relevée à l’aide d’un cutter.
  • Mettez-le en place.
  • Clouez le bourrelet environ tous les 10 cm avec des clous à tête plate.

3. Cas 2 : posez un bas de porte adhésif

Ce type de bas de porte est disponible à des longueurs standard.

  • Utilisez un cutter pour adapter cette longueur à votre porte.
  • Dégraissez à l’alcool le bas de porte, laissez sécher.
  • Mettez en place le joint.
  • Retirez le papier protecteur.
  • Appliquez fermement la partie adhésive sur le bas de la porte.

3. Cas 3 : posez un bas de porte à visser

Ce type de bas de porte est disponible à des longueurs standard.

  • Utilisez une petite scie à métaux pour adapter cette longueur à votre porte.
  • Mettez-le en place.
  • Vissez à l’aide de la visseuse aux endroits prévus et avec la visserie l’accompagnant.

3. Cas 4 : posez une barre de seuil pivotante

Ce type de bas de porte, disponible à des longueurs standard, convient uniquement à des portes affleurantes ou à recouvrement.

  • Découpez-la éventuellement pour l’ajuster à votre porte à l’aide de la petite scie à métaux.
  • Équipez le bas de porte avec l’embout prévu pour buter contre l’encadrement de la porte (à placer à droite ou à gauche selon le cas).
  • Mettez le bas de porte en place et repérez son emplacement.
  • Reportez-vous aux explications d’une pose adhésive (étape 3, cas 2) ou d'une pose à visser (étape 3, cas 3), selon le modèle.
  • Collez, à l’endroit où l’embout viendra buter sur l’encadrement, la protection adhésive livrée avec le bas de porte.

Autres solutions pour stopper le froid

D’autres choix plus simples peuvent également venir limiter vos pertes d’énergie occasionnées par le passage de l’air sous votre porte d’entrée, voici quelques idées :

  • Posez d’un rideau bien épais :
    • sur une tringle fixée au-dessus de votre porte ou directement sur le battant pour entraîner le rideau à la fermeture de la porte ;
    • vous pouvez le lester dans l’ourlet du bas pour réduire le passage de l’air ;
    • accroché sur une tringle pivotante, ainsi le rideau ne se coincera pas dans la porte.
  • Utilisez un boudin que vous pousserez contre la porte une fois rentré chez vous : il existe des modèles variés à conjuguer avec votre intérieur.

Ces pros peuvent vous aider