Quand faut-il changer sa porte d'entrée ?

Sommaire

Bien que les portes d'entrée aient aujourd'hui une durée de vie assez longue, arrive toujours un moment où il faut la changer. Comment savoir si c'est le moment ? Comment diagnostiquer les signes d'une porte d'entrée fatiguée ?

À noter : ces conseils concernent essentiellement les portes d'entrée en bois. En effet, les autres matériaux (PVC, acier et alu) sont généralement inaltérables et leur durée de vie, quasi éternelle – à moins d'avoir essuyé de violents changements météorologiques ou une effraction.

Pourquoi changer sa porte d'entrée ?

Si votre porte d'entrée est trop vieille, elle sera source de problèmes :

  • Des cambrioleurs n'en feront qu'une bouchée, en faisant sauter ses charnières rouillées ou en brisant le bois putréfié.
  • Ses performances isolantes seront nettement amoindries et la déperdition de chaleur rimera avec augmentation de vos factures de chauffage.

Quels sont les symptômes d'une porte d'entrée fatiguée ?

L'altération de la peinture ou une fissure de surface ne signale pas l'heure du changement de porte d'entrée. Quelques retouches suffiront largement en ce cas :

  • un coup de peinture pour les fissures superficielles ;
  • ou un renouvellement du joint en silicone pour mettre fin aux légers courants d'air.

En revanche, l'heure du renouvellement a sonné si vous constatez que :

  • votre porte laisse filer d'importants courants d'air ;
  • le bois est rongé et putréfié sous la peinture ;
  • les fissures autour des charnières et de la serrure sont vraiment profondes ;
  • la porte s'est décalée de son axe et ne remplit plus le châssis.

Diagnostic de l'état de votre porte d'entrée

Mais comment repérer ces symptômes de vieillesse ? La première solution consiste à demander à un professionnel de venir l'inspecter. Si vous souhaitez cependant effectuer vous-même le diagnostic, quelques tests peuvent vous éclairer :

  • Pour évaluer les jours d'une porte qui ne correspond plus au châssis :
    • attendez la nuit et allumez votre entrée ;
    • placez-vous dehors et regardez la taille des faisceaux lumineux.
  • Pour évaluer la profondeur des fissures et autres trous qui peuvent consteller votre porte d'entrée :
    • demandez de l'aide à quelqu'un ;
    • une fois que vous êtes deux, l'un souffle de la fumée près des fissures ;
    • si l'autre voit la fumée apparaître, plus aucun doute, il faudra changer la porte.
  • Enfin, pour savoir si le bois est rongé ou putréfié, passez votre porte à la loupe :
    • Y a-t-il des bulles sous la peinture ?
    • Aux endroits où la peinture est écaillée, le bois est-il décoloré ?
    • Si vous répondez oui à ces deux questions, là aussi, c'est sans appel, il faut changer de porte.

À noter : le diagnostic d'un professionnel vous indiquera les raisons de l'usure de votre porte. Vous pourrez ainsi choisir la nouvelle avec des critères plus précis et adaptés.

Pour en savoir plus, consultez nos liens :

Ces pros peuvent vous aider